Vent

Mer

Climat

Ephémérides

Oro-hydrographie

Précipitations

Soleil

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_foehn

https://fr.wikipedia.org/wiki/Onde_orographique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vent

Licence:

Fotolia

  

http://eduscol.education.fr/obter/appliped/circula/theme/images/cellules.gif

http://fr.windfinder.com/windstatistics/garrucha_puerto?fspot=mojacar

Effet de Foehn

Onde orographique

Onde orographique

Effet de Foehn



Comme nous l'avons vu sous l'onglet "Masses d'air", la circulation au sol des principales masses d'air maritimes, c'est-à-dire celles amenant l'humidité de l'atlantique, qu'elles soient Polaires ou Tropicales ( mP & mT), vont devoir traverser complètement la péninsule Ibérique avant d'arriver à Vera playa. Sur leurs chemins, elles rencontreront différentes chaînes montagneuses (Voir onglet "Oro-hydrographie").

Distance et reliefs assécheront ces masses d'air avant leurs arrivées sur place suivant les différents effets décrits ci-contre.


Toutes cette mécanique est à peu de chose près exacte, même pour des vents venants du SO où les massifs de l'atlas et de l'anti-atlas Marocain vont jouer le même rôle que les plissements Ibériques depuis l'OSO jusqu'au NNE dans le sens horlogique de la rose des vents.


Au-delà de ces limites les masses d'air seront des masses d'air dites "Continentales" en principes sèches.

Effet de foehn


L’effet de foehn, ou effet de föhn, est un phénomène météorologique créé par la rencontre de la circulation atmosphérique et du relief quand un vent dominant rencontre une chaîne montagneuse. Le nom vient du foehn, un vent fort, sec et chaud que l'on rencontre dans les Alpes.


L'air situé sur le versant ascendant subit un refroidissement adiabatique sec, ce qui augmente son humidité relative jusqu'à possiblement saturation. S'il y a condensation, il y aura production de nuages et précipitation de ce côté puis le taux de changement devient celui plus lent du gradient adiabatique humide. En aval de l'obstacle, l'air redescend et se réchauffe selon l'adiabatique sèche ce qui dégage le ciel de ce côté.

Selon la quantité de vapeur d'eau perdue et la différence d'altitude avant et après l'obstacle, la température en aval pourra être plus chaude qu'en amont.


Principe


Lorsque le vent rencontre une montagne plus ou moins perpendiculairement, il suit le relief et s'élève. La pression atmosphérique diminuant avec l'altitude, la température de l'air diminue, par détente adiabatique, d'abord selon le gradient adiabatique sec.


Si l'humidité est assez grande au départ, la vapeur d'eau contenue dans l'air va se condenser à partir du niveau où il atteint la saturation, ce qui réchauffe l'air. En effet, le rayonnement solaire, qui a fourni de la chaleur et permis de faire s'évaporer l'eau au niveau du sol, est restitué à l'air par la chaleur latente. Le taux de diminution de la température de la parcelle d'air se fera donc à partir de ce moment selon le gradient adiabatique humide plus lent, tant qu'il y aura de la vapeur à condenser.


Si l'air est stable au-dessus de la chaîne de montagne, la parcelle soulevée ne peut continuer sa montée une fois la cime passée et redescend l'autre versant. Il est alors sous le point de saturation car l'eau est tombée sous forme de pluie. Lorsqu'il descend, l'air se comprime (puisque la pression augmente vers le bas) et donc sa température augmente par compression adiabatique selon le taux adiabatique sec.


L'effet de fœhn ne demande pas qu'il y ait de précipitations (pluie) ou de nuages abondants produits du côté en ascendance mais l'effet sera d'autant plus fort que la masse d'air perd de son humidité et en particulier que la couche nuageuse est épaisse en amont de l'obstacle. Dans ce cas, l'air a reçu de la chaleur par la condensation de l'eau, donc l'air est plus chaud et plus sec sur le versant "sous le vent" (flèche rouge) que sur le versant dans le vent (flèche bleue).


État de la couche atmosphérique en aval de l'obstacle.


En aval de l'obstacle, l'air se réchauffe adiabatiquement et s'assèche en descendant et devient moins dense.

L'air devient donc plus chaud que la masse d'air environnante et va donc rebondir en altitude comme on le verra sous l'onglet " Onde orographique".

WikipédiA




Onde orographique.


Une onde orographique est une forme d'onde de gravité atmosphérique qui se produit lorsqu'une masse d'air est forcée en altitude par son déplacement au-dessus d'un relief montagneux. Si l'environnement est stable, la masse d'air redescendra du côté aval de l'obstacle et entrera en oscillation autour d'une hauteur égale ou inférieure au sommet de celui-ci. Par contre, si l'air est instable, l'air continuera de s'élever, avec ou sans oscillation. L'onde orographique est aussi connue sous les noms d'« onde de relief » et d'« onde de montagne ».

  


Principe


La parcelle d'air qui vient de passer au-dessus de l'obstacle est dotée d'un certain poids. Elle est donc attirée vers le bas mais également soumise à la poussée d'Archimède qui l'attire vers le haut si sa densité devient inférieure à celle de l'environnement. Elle se comporte mécaniquement de la même façon qu'un poids suspendu à un ressort vertical repassant périodiquement au point d'équilibre. Comme la parcelle d'air a également un mouvement horizontal, les maxima et minima de l'onde sont étalés en aval de la montagne.


L'onde est stationnaire lorsque la vitesse du vent et le dimensionnement du relief satisfont à certaines contraintes physiques et topographiques. Son amplitude s'amortit alors à mesure que le flux d'air s'éloigne de l'obstacle franchi, mais elles peuvent néanmoins se manifester par un nombre généralement assez faible de « ventres » positifs, espacés horizontalement entre eux de 5 à 10 km parallèlement au relief. Par ailleurs, il n'est pas rare que ces ondes stationnaires se propagent verticalement (amplitude) jusqu'à de grandes hauteurs, au point de franchir le seuil de la stratosphère dans le cas d'importantes chaînes de montagnes, comme les Alpes. Elles sont alors une des causes possibles des turbulences en air clair.


Effets

Nuages


En gagnant de l'altitude, la masse d'air prend de l'expansion et se refroidit par détente adiabatique. Ce refroidissement entraîne une augmentation de l'humidité relative et peut atteindre la saturation. Si cela se produit, on voit l'apparition de nuages ou de précipitations tant en amont du sommet de l'obstacle, qu'en aval de celui dans les régions de maxima de l'onde.

Dans les zones descendantes de l'onde, l'air se réchauffe et l'humidité relative passe sous la saturation ce qui y dégage le ciel. On a alors une situation d'effet de foehn.

Diagramme du soulèvement orographique au-dessus d'une montagne et de l'onde qui est générée en aval. Des nuages sont créés dans les maxima de l'onde si l'air soulevé devient saturé comme en B.

WikipédiA


Brises littorales


Des brises thermiques s'établissent sur les côtes par beau temps. Elles résultent de la différence de température entre l'air au-dessus de la terre et celui au-dessus de la mer ou d'un lac. Ces réchauffements et refroidissements affectent les masses d'air au-dessus de la terre et de la mer de manière différente, ce qui cause des déplacements d'air, c'est-à-dire du vent.


Les brises sont nettement plus sensibles sous certaines conditions. Si le régime de vent général est fort et bien établi, un mélange des masses d'air se produira entre les deux milieux et la brise aura peu de chance de s'établir. En revanche, dans certaines situations (gros anticyclone d'été en Mer Méditerranée par exemple), elles peuvent devenir le vent dominant pendant plusieurs jours. Étant générées par des effets thermiques sur les côtes, les brises sont extrêmement variables en fonction des configurations locales.


Brises de mer


Pendant le jour, la terre absorbe la chaleur émise par le soleil rapidement et réchauffe l'air au-dessus d'elle. Par contre, le rayonnement solaire sur la mer est absorbé plus lentement à cause de la capacité thermique supérieure de cette dernière. Il sert également à l'évaporation de vapeur d'eau. L'air au-dessus de la terre en se réchauffant s'élève par convection et crée une zone de basse pression locale. Un appel d'air se produit donc pour le remplacer et c'est de la mer plus froide qu'il provient. D'un autre côté, l'air qui s'est élevé en altitude, se refroidit en se dilatant (détente adiabatique) et se dirige vers la mer pour remplacer l'air qui en est parti en surface. Durant le trajet en altitude, l'air s'est mélangé avec l'air froid à ce niveau et en redescendant, il se réchauffe par compression mais moins qu'à la montée1.


La brise de mer s'établit généralement en début d'après-midi car il faut un certain temps pour que la différence de température soit significative. La brise de mer commence à se manifester au large avant d'atteindre la côte car il y a également une différence de température à différentes distances de la côte, reliées à la profondeur de l'eau. Au fur et à mesure qu'elle s'établit au large, on peut voir apparaître un front de brise entre les différentes masses d'air, front qui se manifeste soit par des cumulus plus développés, soit au contraire par une éclaircie. Au cours de la journée, la brise tend à tourner de plus en plus vers la rive pour finir souvent par avoir une direction pratiquement parallèle à la côte. Contrairement à la brise de terre, qui est un vent plutôt faible, la brise de mer peut parfois être relativement forte et atteindre la force 6 sur l'échelle de Beaufort. Son intensité est proportionnelle à la différence de température entre la terre et la mer.


Brises de terre


Pendant la nuit, la terre se refroidit plus vite que la mer, à cause de leur différence de conductivité thermique, et le phénomène inverse se produit: l'air au-dessus de la terre est plus froid que celui au-dessus de la mer.


La brise de terre débute quelques heures après le coucher du soleil. L'air au-dessus de la terre commence à être plus froid que celui au-dessus de la mer. L'air chaud s'élève étant moins dense que l'air froid, ce qui est à l'origine du vent de la terre vers la mer. Elle s'étend assez peu vers le large (rarement plus de 3 milles marins) et continue à souffler 2 à 3 heures après le lever du soleil (jusqu'à ce que les températures s'équilibrent).

WikipédiA

WikipédiA

Fotolia


Notre but premier n'étant pas d'étudier la météorologie de la planète, ces indications visuelles servent quelques peu à se remémorer l'ABC de la circulation générale de l'atmosphère.


La circulation générale de l'air dépend essentiellement de l'énergie reçue du soleil, puis de redistribuer cette énergie à la surface terrestre en tenant compte des paramètres de rotation et d'inclinaison terrestre et par conséquent de la force de Coriolis. L'atmosphère étant elle-même que ce soit en composition ou en dimensions, un des composants.


Tout cela va former des zones de basses (dépression ou cyclone) et de hautes pression (anticyclone).


C'est la circulation au sol entre ces zones qui vont créer des masses d'air chargées d'eau (humidité) si elles passent sur les océans ( dites maritimes) et à contrario sèches si elles passent sur des continents (dites continentales).


La péninsule Ibérique va être soumise à l'une ou l'autre des quatres masses d'air suivantes: maritime Polaire (mP), maritime Tropicale (mT), continentale Polaire (cP) et continentale Tropicale (cT).


mP: Froid et humide

cP: Froid et sec

mT: Chaud et humide

cT: Chaud et sec


A consulter sur le web pour plus de précisions:


Masses d'air

Circulation de l'air

Force de Coriolis

Dépression

Anticyclone

  

Eduscol

Google

Direction des vents en pourcentage % annuel pour Garrucha.

Passez la souris sur la rose ou les vents pour des renseignements complémentaires

WNW 13,2%

NW 8,5%

NNW 3,8%

N 2,8%

NNE 4,1%

NE 7%

ENE 8,6%

E 7,6%

ESE 9%

SE 11,4%

SSE 11,4%

S 2,9%

SSW 1%

SW 1,5%

WSW 2,2%

W 4,9%

Windsurf


Le « Poniente » est un vent d'ouest (O) qui souffle plus souvent que la brise de mer en été le long de la côte, il est aussi plus ou moins de même intensité, apportant une certaine fraîcheur, tout augmentant modérément l'humidité.
Ce vent augmente sa température et se sèche en passant sur la « meseta » avant d’atteindre l’est de l’Espagne, en raison de l'effet de Foehn. Ce qui assure des températures confortables en hiver de Valence à Murcie, quand  le vent souffle de cette direction, mais il provoque de fortes vagues de chaleur en été. Le faible taux d'humidité (moins de 25%) et les températures élevées favorisent les incendies de forêt.

  


Le « Lebeche » est un vent produit par le mouvement des tempêtes en Méditerranée du sud-ouest au sud-est; Ce mouvement entraîne le mouvement de masse de l'air tropical, chaud, sec et poussiéreux du Sahara vers le sud-est de l'Espagne. Ce vent est annoncé par l'apparition de bruine (brouillard chaud) à l'horizon au sud. La couleur caractéristique du trouble est causée par la poussière africaine venant du désert du Sahara. L'apparition de ce vent annonce l'arrivée d’une dépression qui apporte parfois des orages et de pluie.

  


Le « Bochorno » est un vent qui souffle du sud-est (SE) ​​qui apporte un air chaud et humide d'origine méditerranéenne. C’est un vent étouffant, voire suffoquant et caniculaire amenant son lot de précipitations.


  

Le « Jaloque » ou sirocco est un vent du sud-est propre à la Méditerranée. Il vient du Sahara et peut atteindre des vitesses d'ouragan en Afrique du Nord et Europe du Sud.

Il provient d'une masse d'air tropical, chaud et sec qui est aspiré vers le nord par les cellules de basse pression se déplaçant vers l'est dans la mer Méditerranée, avec des vents originaires des déserts d'Arabie ou de type continental du Sahara sec et plus chaud mélangé de l'air humide plus frais du cyclone maritime, la circulation anti horaire de la dépression propulse l'air mixte sur les côtes de l'Europe du Sud.

Il comprend habituellement de la poussière rouge du Sahara et est associé à des orages et de la pluie, le vent est très fort, pendant environ 4 jours. Le sirocco apparait lorsqu’il fait sec le long des côtes nord Africaine, qu’il y a tempête en Méditerranée et les conditions météorologiques en Europe sont froides et humides. La durée du sirocco peut varier entre une demi-journée et plusieurs jours. Beaucoup de gens associent des problèmes de santé au Sirocco soit en raison de la chaleur ou de la poussière. La poussière contenue dans le Sirocco peut causer une abrasion mécanique et pénètre dans les bâtiments.
Ces vents se produisent généralement au cours de l'automne et au printemps, atteignant des pics en Mars et Novembre quand il fait très chaud, avec des vitesses de pointe d'environ 100 km / h (55 nœuds).

Le « Levante » et un vent d’est.

Pendant l'été, de longues heures d’ensoleillement génèrent souvent une baisse de pression sur le nord-ouest du continent Africain, exactement sur les montagnes de l'Atlas. Cette faible pression entre 1005 et 1010 millibars est en contraste avec celle des Açores, encore renforcée en période d'été, dans le nord de l'archipel. Cette combinaison crée des vents contraires de sens horaire à cette basse pression sur la Méditerranée occidentale (vent d’est). Ces vents naissent dans le centre de la Méditerranée et à proximité des îles Baléares pour se diriger vers les côtes est de l’Espagne et le détroit de Gibraltar. Le vent apporte brouillard et la pluie sur les côtes orientales de la péninsule Ibérique. Les vents peuvent survenir à tout moment de l'année mais sont plus fréquents de Mai à Octobre. Leurs  intensités peuvent varier considérablement mais s’élèvent considérablement s’ils cheminent vers la mer d’Alboran et le détroit de Gibraltar.

Il faut aussi ajouter l'effet local du détroit de Gibraltar (effet Venturi), qui en augmente leurs intensités et leurs forces. La sécheresse dans l'ouest de l'Andalousie est due à l’effet de foehn produit par les contreforts des cordillères Bétiques occidentales.

  

Echelle de Beaufort

La vitesse moyenne du vent en (m/s) à une hauteur de 10 m.

résolution de 0,1°

Vitesse

Vitesse

Ech. Beauf.

Ech. Beauf.

Masses d'air

influence du relief

influence du relief

Rose des vents

Rose des vents

Force/Intensité

Force/Intensité

Masses d'air

Influence de la mer

Influence de la mer