Climat

Ephémérides

Oro-hydrographie

Précipitations

Soleil

Vent

Mer


  Climat océanique


  Climat de montagne


  Climat méditerranéen d'intérieur


  Climat méditerranéen typique


  Climat méditerranéen sec

  

Climat 1

Climat 2

Climat 2

Rusticité

Rusticité

Données

Données

Climat 1


Source: Atlas climatico Iberico AEMET

Légende

Fermer

Température minimale absolue en C°

Zones de rusticité.


Ces zones ont été initialement créées par le département de l'Agriculture des États-Unis (USDA) et ont ensuite été adoptées dans de nombreux pays. Elles ont été estimées à partir des moyennes de la température minimale sur plusieurs années (Cathey, 1990).

La définition d'origine détermine 11 zones numérotées de 1 à 11 donné à l'origine en degré Fahrenheit allant de -45,6 °C (-50 °F) à +10 °C (50 °F) par tranches d'environ 5,55 °C (10 °F). Chaque zone est divisée en a et b sur la base d'environ 2,78 °C (5 °F). Les zones ont été déterminées sur une trentaine d'années (1978-2007) de données du GHCN  (Global Historical Climatology Network).


Par la suite ont été ajoutées les zones 12 et 13. Les zones sont maintenant établies sur la moyenne des températures minimales des 20 années précédentes. Par la suite ont été ajoutées les zones 12 et 13.




T° - Max. - J. ext.: Température la plus haute sous abris enregistrée.

T° - Max. - moy.: Température moyenne du mois concerné, toutes mesures chaudes moyennes enregistrées.

T° - moy.: Température moyenne du mois concerné, toutes mesures moyennes enregistrées.

T° - min. - moy.: Température moyenne du mois concerné, toutes mesures froides moyennes enregistrées.

T° - min. - M.ext.: Température moyenne du mois concerné, le mois le plus froid ayant été enregistré.

T° - min. - J.ext.: Température la plus froide sous abris enregistrée.



Comment interprêter ces chiffres?


1. Il ne gèle jamais.

2. En ne tenant pas compte de la température moyenne du mois le plus froid, à la lecture de la température moyenne minimum qui représente le compromis jour - nuit, on peut raisonnablement estimer que les températures de jour minimum sont toujours supérieures à 10°.

3. A contrario et pour les mêmes raisons, les températures maximum moyennes laissent présager de fortes chaleurs et des canicules de Juin à Septembre.


Fortes chaleurs et canicules


En Belgique elle est définie comme une période de minimum trois jours consécutifs au cours desquels les températures moyennes minimales dépassent 18,2°C (la nuit) et les moyennes maximales 29,6°C (le jour).

En Espagne on ne la considère qu'à partir d'une période de minimum trois jours consécutifs au cours desquels les températures moyennes maximales dépassent 32,3°C.


La chaleur extrême met à mal l'organisme des êtres humain.


La déshydratation: on transpire abondamment (réaction normale) mais, si l'on omet de boire en conséquence, on peut très vite se déshydrater. Les tout premiers symptômes de la déshydratation sont flous et pas toujours faciles à cerner : fatigue, somnolence, distraction… Si l'on ne compense pas efficacement ces pertes en eau, on peut se retrouver en état de choc, voire mourir.


L'épuisement dû à la chaleur: se produit après plusieurs jours de canicule. Une abondante transpiration réduit la quantité d'électrolytes et de sels minéraux dans l'organisme et nécessite énormément d'énergie. L'épuisement dû à la chaleur se signale par des étourdissements, de la fatigue, un état de faiblesse, des insomnies ou tout simplement une agitation nocturne. Pour récupérer le corps à besoin d'un sommeil complet en durée (minimum 8h par jour) et en qualité (abaissement de la température nocturne) qu'il ne trouvera pas si la température ambiante reste supérieure à 18°C. Aux fatigues de la journée viendront s'ajouter les fatigues de la nuit.


Le coup de chaleur: l'exposition à de fortes températures pendant une période prolongée peut causer de graves complications. Comment ? Par défaut de régulation thermique – le corps ne parvient plus à réguler sa température interne. La personne a de la fièvre, son rythme cardiaque s'emballe, elle s'agite, sa peau devient rouge et sèche, elle est prise de nausées et de vomissements. Cela peut aller jusqu'aux convulsions, à la perte de conscience ou au coma.

  


Les bons gestes préventifs


De jour, descendre les tentes solaires (si pas de vent ou de pluie), fermer les stores ou rideaux et volets côté soleil (double protection), n'ouvrir les portes ou les fenêtres que si la température extérieure est inférieure à la température intérieure et ce en l'absence de la climatisation, profitez de la fraîcheur externe en faisant fonctionner les ventilateurs.

Prenez des douches rafraîchissantes ou allez vous baignez à la piscine ou à la mer, refroidissez périodiquement vos bras et jambes à la fontaine extérieure, attention cependant aux risques liés au soleil (exposition, UV, etc.).

Buvez énormément même sans soif, un robinet d'eau osmosée est à votre disposition dans la cuisine.

Profitez de la sieste entre 15 et 17h pour augmenter votre capital sommeil.


La climatisation.


Le confort thermique idéal se situe entre 18 et 23°C avec une humidité relative comprise entre 45 et 75 %).

De jour, on ne devrait pas faire fonctionner les climatiseurs avant 26°C, car le petit inconfort thermique peut simplement être réglé par des ventilateurs ou un simple courant d'air.

Au delà de cette valeur, l'utilisation des climatiseurs devient indispensable, pensez à les régler sur une température de fonctionnement de 26°C, mais de toute façon jamais en-dessous de 23°C.

Ne jamais régler les climatiseurs sur une température inférieure à 7° de la température extérieure (baisse de 5° conseillé), car il existe des risques de choc thermique "Thermocution" lors du passage d'une ambiance à l'autre.

En ce qui concerne les climatiseurs des chambres, faites les fonctionner si nécessaire une à deux heures avant le repos toutes portes et fenêtres fermées, pendant ce laps de temps régler la température minimale sur un maximum de 7 ° de moins que la température ambiante intérieure.

En prenant possession de votre lit, vous pourrez encore descendre si nécessaire la température du moment d'un maximum de 7°C. En fait il convient de passer sous la barre des 18°, pour s'assurer d'un bon sommeil récupérateur.