Jardin

Equipement

Photos

Plan

Urbanisation

Proximité

Cycas Revoluta - Sagou du Japon


Nom Commun: Sagoutier, Sagou du Japon


Description

Le cycas n'est pas une fougère bien qu'il ressemble à une fougère arborescente, ni un palmier bien qu'il en ait le port. Ces fossiles vivants, les membres de la famille Cycadaceae, ont dominé le paysage pendant l'ère mésozoïque, il ya plus de 150 millions d'années. Aujourd'hui, environ 10 genres de cycas survivent encore. Le plus couramment cultivées est le sagou japonais, aussi appelé le sagou (même si ce n'est pas vraiment un palmier).


Cette plante très symétrique soutient une couronne de feuilles vert foncé brillant sur un tronc hirsute dit "stipe" qui peut atteindre 7m de haut. La plante à un développement très lent qui nécessite environ 50 à 100 ans pour atteindre cette hauteur. Quand la plante arrive à maturité une ramification du stipe peut se produire, ce qui ne fait qu'ajouter de l'intérêt au charme de cette beauté. Le Sagou japonais a aussi tendance à produire des rejets à sa base formant ainsi dans le temps, un grand bouquet multi-tige.

Les nombreuses feuilles (40 à 100) atteignent 0,7 à 2 m de longueur et ont environ 20 à 25 cm de largeur. Les feuilles sont pennées et sont composées d'une nervure centrale rigide portant de nombreuses folioles linaires, à l'apex pointu, de 10 à 20 cm de long sur 4 à 7 mm de large et à marges révolutées (enroulées, d'où le nom de la plante). Le pétiole de 6 à 20 cm de long est bordé de 6 à 18 épines de chaque côté. Le sagou est le plus attrayant à la fin du printemps ou au début de l'été, quand les nouvelles feuilles apparaissent . Elles apparaissent comme des pointes de couleur vert clair, disposées en cercle autour du périmètre du tronc. Elles se déroulent lentement jusqu'à la longueur finale de la feuille. Puis, dans une chorégraphie gracieuse, les folioles se déroulent a leurs tour autour de la nervure centrale et les nouvelles feuilles se détendent en rosette  juste au-dessus de la couronne  de feuilles existante.


Les inflorescences se forment au centre de la touffe de feuilles. Les pieds mâles portent un gros cône mâle érigé de 30-60 × 8-15 cm, formé d'écailles allongées avec sur leur face inférieure des sporanges où se forment les grains de pollen qui seront dispersés par le vent ou les insectes. Les pieds femelles portent au centre des feuilles réduites, veloutées et de couleur beige, avec quelques ovules à leur base. Lorsque le grain de pollen tombe sur l'ovule mûr, il rencontre une gouttelette de liquide visqueux qui en séchant l'entraine dans la chambre de l'ovaire. Il ne se forme jamais de tube pollinique. Le développement de l'embryon commence dès la fécondation mais celle-ci intervient très tardivement, six mois après la pollinisation.

Les graines sont volumineuses, légèrement aplaties, protégées par une couche externe charnue vivement colorée en rouge. Elles ne sont toutefois pas incluses dans un fruit : les cycadacées sont des gymnospermes, plantes à "graines nues".


Culture

Sol: de préférence fertile ou riche, frais, humifère, neutre, drainé, mais accepte les sols sablonneux ou alcalins avec un peu de matière organique (le laisser au sec en sol pauvre et à mi-ombre par exemple ralentit sa croissance). Il est également recommandé un léger paillis d'écorce ou de terreau de feuilles en surface. Les Sagous apprécient les granules à libération d'engrais lents et équilibrés ou les engrais liquides dilués. Les engrais solides, tel le fumier frais sont à éviter car ils peuvent endommager les racines; les "coralloïdes" du sagou (structures spécialisées qui accueillent des algues bleu-vert qui fixent l'azote de l'air pour le rendre disponible à la plante).
Lumière: Toutes les conditions lumineuses, y compris le plein soleil. Le Sagou peut également gérer l'ombre complète sans effet néfaste (ses feuilles poussent plus grande à l'ombre).

Humidité: Besoins d'un bon drainage ou il va pourrir. Le sagou est résistant à la sécheresse à maturité. Fournir suffisamment d'humidité pour une bonne croissance.
Climat:. Zones de rusticité de 9 à 12 (8 possible). Des spécimens matures peuvent résister à des températures de -8 à -9°C (même -10,5°C) sans dommage.
Multiplication: Les graines fraîches peuvent être stockées dans un endroit frais pendant 2 ou 3 mois avant la plantation. Les vieilles graines sèches doivent être trempées dans l'eau pendant 24 heures. Plantez des graines dans du sable humide et garder au chaud. La germination devrait se produire dans les 2 à 3 mois.


AVERTISSEMENT
Les animaux qui paissent les feuilles de Cycas peuvent présenter des troubles neurologiques permanents. Les semences Cycas est parfois suggéré comme un remède naturel pour certaines utilisations - ne l'utilisez pas! Toutes les parties de cette plante sont toxiques.

  


Emplacement

Originaire des îles Nansei et des îles Ryūkyū au Japon et du Fujian, région côtière chinoise.


Classification: Plantae - Tracheobionta - Cycadophyta - Cycadales - Cycadaceae - Cycas - C. Revoluta

Fermer

Classification

Eres

Pyrostega Venusta - Liane de feu


Nom commun

Liane de corail, liane de feu, liane aurore, fleur de la Saint jean (Au Brésil, le 23/06 par association à l'hiver de juin en hémisphère sud).


Description
La liane de feu est un plante grimpante à croissance rapide, c'est une liane ligneuse au feuillage persistant et vigoureux qui fleurit spectaculairement en hiver et au printemps avec des fleurs de couleur orange-rougeâtre. Les feuilles sont composées de deux ou trois folioles ovales et sont disposées par paires opposées l'une à l'autre sur une tige d'un vert pourpré. Souvent, le rameau conducteur se modifie pour s'enrouler en trois vrilles séparées. La liane de feu produit des branches à profusion et ces dernières montent en s'accrochant par leurs vrilles. Les fleurs tubulaires font environ 7,6 cm de long et sont portées par grappes de 15-20 en extrémité des branches. La corolle a cinq lobes qui sont recourbées vers l'arrière, et les étamines orange plus longues s'étendent au-delà du tube ainsi formé. Les grappes de fleurs peuvent pendre sous leur propre poids. Les fruits sont des capsules sèches minces environ 0,3 m de long.


Culture
Dans les zones tropicales et subtropicales, elle a une croissance rapide et généralisée. Un seul pied peut avoir plus de 24 m de long, 10 à 12 m de hauteur et être abondamment ramifié. Elle tolère les sols acides, neutres et alcalins. Taillez-la sévèrement après la floraison pour favoriser la ramification et favoriser ainsi une meilleure floraison par la suite. Elle drageonne facilement.
Lumière: De préférence en plein soleil; elle tolère la mi-ombre.
Humidité: Peu tolérante à la sécheresse, elle peut passer de courtes périodes sèches à l'âge adulte.
Climat: Zones de rusticité de 9 à 11. Elle peut vivre jusque -5°, à -2° les parties aériennes sont gelées. Comme elle fleurit en hiver, la liane de feu ne fleurira pas pendant les périodes de gel(zone 10 minimum).
Propagation: Semis par graines fraîches au printemps, propagation par bouturage à l'étouffée au printemps ou en été.

Usage
C'est une variété très populaire pour couvrir des clôtures et des murs. Elle fleurit, en fin d'hiver et au printemps, en affichant un spectacle hallucinant de fleurs nectarifères oranges et brillantes qui attirent les colibris et les abeilles. Utilisez-la pour couvrir une tonnelle ou un treillis en devanture.

Association
La liane de feu est l'une des plus spectaculaires "vigne à fleurs" de la culture. Associée à l'un ou l'autre Campsis, vous aurez des fleurs en forme de trompette rouge-orange pratiquement toute l'année.

AVERTISSEMENT
Sans contrôle, la liane de feu sous des climats tropicaux peut parfois être si agressive qu'elle peut étouffer des arbres.

  


Emplacement

Originaire du sud du Brésil, du nord de l'Argentine et du Paraguay.


Classification: Plantae - Angiospermes - Eudicotylédones - Astéridées - Lamiidées - Lamiales - Bignonaceae - Pyrostégia - P.venusta

Fermer

Classification

Eres

Pyrostega Venusta

Cycas Revoluta

Carpobrotus Acinaciformis

Strelitzia Reginae

Delosperma Cooperi

Dianthus Caryophyllus

Hibiscus Rosa-Sinensis

Yucca Aloifolia

Bougainvillea Spectabilis

Citrus Limon

Washingtonia Robusta

Strelitzia Nicolai

Nerium Oleander

Convolvulus Cneorum

Pelargonium Zonale

Aeonium Arboretum

Plumbago

Tradescantia Pallida

Carpobrotus acinaciformis - Griffes de sorcière.


Nom Commun: Griffes ou doigts de sorcières, en Espagne: Una de Leon (Griffes de Lion).


catégorie : vivace succulente.
feuillage : persistant, charnu, glabre vert de gris rosé ou rougeâtre en pointe. Feuilles opposées (8 à 10cm), triangulaires, incurvées et acuminées en forme de lame ou griffe.
port : couvre-sol, dense, très ramifié.
floraison : du milieu du printemps (mars-avril) à l'automne selon le climat. Sur de courtes tiges, grosses et larges fleurs (+ ou - 15cm) solitaires, nectarifères en forme de marguerite à rayons multiples à nombreuses et filiformes étamines. Visitées par les abeilles. Fleurs se refermant la nuit.
couleur : rose magenta à rose carmin voir violet brillant, pompon central d'étamines jaune pâle.
fruits : comestibles (un des deux les plus savoureux du genre) en forme de figues ovoïdes charnues vertes, virant au jaune à maturité, ligneux par la suite, indéhiscentes contenant un mucilage gélatineux et gluant avec de nombreuses graines.
croissance : très rapide.
hauteur : 0.20 à 0.40 m pour 1 à 2 m d'étalement.
plantation : printemps

multiplication : semis au printemps à chaud, séparation des marcottes naturelles au niveau des noeuds ou par bouturage de tiges en été de préférence dans un mélange très sablonneux.
sol : sableux, même sec, pauvre et chargé en sels, donc parfaitement adaptée à la sécheresse, au vent et aux embruns.
emplacement : soleil. Impératif sinon les fleurs de s'ouvrent pas.
zone : 9 - 11. Tolère sur de brèves périodes -4/5°.
origine : Afrique du sud, le long de la côte à l'ouest de la province du Cap et au Natal, aujourd'hui présent sur tout le pourtour méditerranéen.
entretien : aucun, de l'arrosage pendant l'été permet de poursuivre la floraison à cette période, mais un excès en eau peut provoquer le pourrissement des racines. Sujet aux escargots.


NB : Son nom Carpobrotus vient de la juxtaposition de deux mots grecs 'karpos' qui désigne un fruit, et 'brotos, brota' qui signifie comestible, son nom spécifique acinaciformis vient de 'acinaces' qui désigne une épée courbe qui était utilisée en Perse faisant référence à la forme des feuilles.
Ce genre, comprendrait, les avis sont partagés pour certains 30 et pour d'autres seulement 13 espèces de vivaces succulentes, originaires d'Afrique du sud (7), d'Australie, des îles du Pacifique et des Amériques, couramment employé en Afrique pour créer des zones coupe-feux près des habitations.
Les griffes de sorcière peuvent être utilisées notamment dans les jardins secs et ceux en bord de mer en couvre-sol dans les rocailles, sur les talus, dans les remblais, en cascade au bord des murets ou dans des potées et des suspensions.
Elles peuvent se montrer envahissantes (les tiges rampantes s'enracinant spontanément assez rapidement) et dans certains pays dont la France dans des régions comme le Var et les îles d’Hyères où elles ont été introduites pour fixer les dunes, elles font aujourd'hui parties des aliens consommées par les oiseaux et animaux (dont rongeurs) qui participent aussi à leur propagation; des campagnes d'arrachages sont mis régulièrement en place pour essayer de maintenir la diversité de l'écosystème local.
Figurent sur la listes des espèces envahissantes.


Propriétés et utilisations :
Ses fruits un peu astringent à saveur aigrelette et légèrement salé sont consommés crus ou cuits, localement ils confectionnent des confitures.
Attention ils ont des propriétés laxatives donc à consommer avec modération.
Les fruits et les feuilles charnues sont consommés par divers espèces d'animaux dont les rongeurs et les tortues.
Dans la pharmacopée traditionnelle de l'Afrique du sud, le suc du feuillage qui a des propriétés antiseptique, anti-inflammatoire, astringente et diurétique est prescrit en dilution pour traiter les dysenteries et autres problèmes digestifs et intestinaux, en gargarismes pour traiter laryngites et maux de gorge, les aphtes et autres problèmes bucco-dentaires.
En usage externe pour soulager les piqûres des insectes, calmer les brûlures (dont coups de soleil) et traiter les plaies et certaines dermatoses (eczéma).




  


Emplacement

Afrique du sud, le long de la côte à l'ouest de la province du Cap et au Natal.


Classification: Plantae - Tracheobionta - Magnoliophyta - Caryophyllidae - Caryophyllales - Aizoaceae - Carpobrotus - C. acinaciformis

Fermer

Classification

Eres

Strelitzia reginae. - Oiseau-de-Paradis


Nom Commun: Oiseau-de-paradis, fleur de grue


Description

La fleur de forme unique de cette vivace exotique ressemble à la tête d'un oiseau, et en raison de sa brillante couleurs orange et bleu et sa forme unique, il ressemble pas à n'importe quel oiseau, mais à un oiseau de paradis! Donc pas de surprisel Strelitzia reginae est connu comme la fleur "oiseau de paradis". Appelée aussi, "fleur de grue", par sa forme aviaire exotique. Mis à part cette fleurs fantastiquement belle, c'est aussi une plante verte très attrayante. Les feuilles coriaces en forme de pagaie font environ 20 cm de long et 15 cm de large. Formant des massifs de 1m de haut, l'oiseau-de-paradis donne une ambiance tropicale et romantique au paysage.

Feuillage : persistant, coriace d'un vert pruneaux à reflets bleutés, nervure médiane marqué pouvant être pourprée. Grandes feuilles longuement pétiolée.

Floraison : de l'automne à hiver, au printemps à l'été selon climat. Fleurs axillaires bisexuées à 3 longs et étroits sépales pétaloïdes et 3 pétales dont 2 plus long en partie base formant une languette sagittée pour 5 étamines, le tout enchâssés dans une bractée pourpre en forme de navette.

Fruits : capsule contenant des graines à arille cotonneux.
Couleur : orange et bleu soutenu.

Hauteur : (en terre): 0.8 à 2 m.


Emplacement

Comme beaucoup de nos plantes les plus flamboyantes et fascinantes, la fleur oiseau de paradis est originaire d'Afrique du Sud. Il a été introduit pour les jardiniers européens en 1773 quand il faisait partie d'un envoi de spécimens horticoles à destination du Jardin botanique royal du roi George III. Strelitzia reginae a été nommé d'après l'épouse du roi de la Reine (de reginea en latin) Charlotte de Mecklembourg-Strelitz (Strelitzia).


Culture

A planter dans un sol riche (mélange de terre de jardin, de terreau et de sable) et acide ou neutre.Si votre sol ne correspond pas à ce critère, ajouter du fumier décomposé ou de temps en temps un engrais à libération lente, pralinez lors de la plantation. Fertiliser les plantes mensuellement. Toutes les deux semaines ajouter de l'engrais liquide dans les spécimens en pot.

Lumière: Plantez en plein soleil pour la beauté des fleurs. Plantez à l'ombre pour rechercher un meilleur feuillage (notez que les fleurs seront moins nombreuses).

Humidité: Fournir des quantités généreuses de l'eau. En hiver, réduire la quantité d'eau pour les plantes d'intérieur en pot .

Climat: Zones de rusticité 9 à 12. Cette plante est facilement endommagée par le gel et les températures basses, mais va récupérer si sol ne gèle pas. En extérieur, en dessous de -2 °C, les feuilles s'abîment et finissent par disparaître. Il est possible que la souche reparte au retour du printemps.

Multiplication: La meilleure façon de la propager est la division des touffes. Peut aussi être cultivée à partir de semences . 


Usage

Des amas d'oiseau de paradis peuvent être utilisés dans le paysage comme des petits arbustes. Ils forment de beaux îlots quand ils sont entourés par des annuelles à croissance lentes ou couvre-sol. A utiliser comme bordure d'arbustes. C'est une plante voyante et non salissante au bord de la piscine. Cette belle et adaptable beauté est parfaite pour la maison et intérieurs commerciaux .


Traits

L'oiseau-de-paridis est un véritable point de mire, fleurie ou non. Que ce soit dans le paysage ou comme fleurs coupées dans les arrangements floraux, cette plante est reconnue par la plupart et apprécié par tous. Elle est peu coûteuse et largement disponible, même dans les zones non tropicales où elle trône comme plante d'intérieur. L'oiseau-de-paradis est une icône des tropiques, son image figurant sur des tissus, des papiers peints, des œuvres artistiques diverses. Aussi beau que soient certains d'entre-eux, ils ne peuvent rivaliser avec le véritable modèle naturel. Trouver lui une place dans votre maison ou votre jardin afin de profiter d'un spectacle incomparable.





  


Emplacement

Originaire d'Afrique du Sud et du Mozambique


Classification: Plantae - Tracheobionta - Magnoliophyta - Liliospida - Zingiberidales - Strelitziaceae - Strelitzia - S. reginae

Fermer

Classification

Eres

Delosperma Cooperi.


Nom commun: Pourpier vivace.


Delosperma cooperi, est une espèce de plante succulente appartenant à la famille Aizoaceae. Elle forme une pelouse dense et abondante qui se garni de fleurs à longue durée de vie.

Elles atteignent environ 10 à 15 cm de hauteur, avec des feuilles charnues. L'aspect le plus brillant de cette plante en sont les fleurs. Elles produisent beaucoup de fleurs vermillon, magenta ou rose qui couvrent toute la place disponible, d'où le nom populaire de "tapis rose". La plante possède une multitudes de tiges ramifiées longues et étroites portant des feuilles opposées, et porte en fin de chaque ramification une petite fleur isolée de diamètre compris entre 3 et 5 cm. Ces fleurs abondantes et durables resteront de Juillet à Septembre. Le pourpier aime le soleil, et pousse bien dans des environnements très chauds et secs. Même s'il est bien adapté aux différents types de sol, le pourpier souffrira sur des sols marécageux, et préfère donc les sols bien drainés ou des terrains rocheux.

catégorie : vivace rampante.
port : étalé.
feuillage : persistant, charnu, sessile, opposé et cylindrique.
floraison : de l'été jusqu'au milieu de l'automne. Sorte de petite marguerite à ligules brillantes.
couleur : rose, blanc ou jaune ou rouge à coeur jaune
croissance : lente.
hauteur : 0.05-0.15 m.
plantation : 6 à 8 par m2.
multiplication : semis en mars sous abri ou bouturage.
sol : léger, surtout très drainé.
emplacement : plein soleil. Parfaitement adaptée à la sécheresse.


Culture et utilisations


Elles peuvent être cultivées dans un large éventail de zones au climat méditerranéen. Cette espèce peut résister à des températures de -29 ° C. Les feuilles rougissent aux températures hivernales. En raison du faible entretien à lui consacrer, bien adaptée aux environnements urbains et aux régions tropicales, elle est souvent trouvée dans des endroits inattendus.  Elles peuvent être également cultivées en pot ou en terrasse.

C'est l'une des nombreuses plantes qui produisent naturellement du Dimetiltriptamina, une drogue hallucinogène.

 

zone : 9 - 11. Tolère de très courtes périodes de gel jusqu'à -10°.
entretien : sans, supporte très bien la sécheresse.


NB : Succulente pour rocaille, bac ou couvre-sol dans les jardins secs.


Emplacement

Originaire d'Afrique du sud, Afrique de l'est et Madagascar.


Classification: Plantae - Tracheobionta - Magnoliophyta - Noyau des Eudicotyledones - Caryophyllales - Aizoaceae - Delosperma - D. Cooperi

Fermer

Classification

Eres

Dyanthus Carryophillus


Nom commun: Oeillet giroflée, oeillet commun, oeillet des fleuristes


Les œillets sont, par définition, des plantes de soleil. Ils sont très tapissants et forment de beaux coussins florifères. Un sol drainant, caillouteux lui convient bien. Ils se plaisent également beaucoup en jardinières ou en auge.


Plantes herbacées ou sous-arbrisseaux, vivace cespiteuse, à souche un peu ligneuse, à rejets puissants. Tiges anguleuses, noueuses, étalées, d'abord stériles puis fertiles et dressées. Feuilles de 5 X 0,3 cm, sessiles, lancéolées, molles, planes, canaliculées, glauques, parfois piquantes au sommet, opposées. Fleurs de 5 X 0,7 cm, odorantes, simples ou doubles, pédonculées, groupées en têtes terminales. Calicules de 2 à 4 écailles de 1 cm de long; calice tubuleux, cylindriques, à 5 dents de 3 cm de long . Corolle à 5 pétales libres dentées ou crénelées, à onglet long. 10 étamines, 2 styles filiformes.

hauteur : 0.20 à 0.60/ 0.80m, selon l'espèce ou l'hybride
Floraison: juin-septembre.

Fruits: en capsules uniloculaires, s'ouvrant au sommet par 4 dents, à carpospore court ; graines en bouclier.

zone : 6 - 10 parfaitement adapté à la sécheresse.


Sol: très bien drainé.

Culture: Cultiver dans un substrat composé de 7 parts de terre franche, 3 parts de tourbe et 2 parts de sable. Pour chaque m3 de substrat, ajouter : 1,2 kg de calcaire, 2,4 kg de corne torréfiée ou de sang séché, 2,4 kg de superphosphate et 1,2 kg de sulfate de potassium, à 7-10°C.

Lumière: Pleine lumière en hiver, filtrée en été.

Bonne ventilation toute l'année. Peu d'humidité en hiver. Au printemps et en été, arroser modérément, appliquer un engrais équilibré tous les 10 jours.

TAILLE vivaces : supprimer graduellement, sur plusieurs jours, les bourgeons, pour ne laisser ceux de la couronne supérieure.
Supprimer les fleurs fanées de tous les Dianthus pour maintenir un port compact et une longue floraison (notamment les bisannuelles pour une floraison la deuxième année)
Carnations de bordure : la première année de plantation, supprimer seulement le petit bourgeon situé en dessous de chaque bourgeon de la couronne. La deuxième année, ébourgeonnage modéré. Les années suivantes, ébourgeonner pour ne laisser que 1 ou 2 bourgeons par tige.


MALADIES & RAVAGEURS
La rouille cause des renflements bruns sur les tiges ; l'hétérosporiose, des taches blanches ; les feuilles flétrissent et meurent. Infections (dont Fusarium) causées par les pucerons ou attaques d'araignées rouges fréquentes. Attaque de limaces.

  


Emplacement

en zone aride, Afrique du Nord en altitude (Algérie, Maroc), Europe méridionale et Corse.


Classification: Plantae - Tracheobionta - Magnoliophyta - Noyau des Eudicotyledones - Caryophyllales - Caryophyllaceae - Dianthus - D. Caryophyllus

Fermer

Classification

Eres

Hibiscus Rosa-Sinensis.


Nom commun: Hibiscus de Chine, Rose de China, Rose de Cayenne.


L'Hibiscus chinois est un grand arbuste ou petit arbre qui peut s'élever jusqu'à 4,5 m de hauteur sous des climats sans gel.


port : L' Hibiscus chinois se présente sous un aspect simple et s'étend aussi bien verticalement qu'horizontalement. Il pousse généralement en brousse avec de nombreuses tiges.

feuillage : persistant à semi-persistant suivant le climat, vert foncé, vernissé sur le dessus. Feuilles simples, alternes (5-10cm x2 -5cm) ovoïdes-elliptiques acuminées à marge irrégulièrement dentée au niveau de l'apex.
floraison : du printemps à l'été et l'automne (mai-juin/septembre), sous climat tropical toute l'année, nectarifère visitée par les papillons et les colibris. En partie terminale au bout d'un long pédoncule grande fleur éphémère, hermaphrodite (10 à 13 cm, voir plus pour les hybrides) en forme d'entonnoir à 5 pétales brillants, arrondis, récurvés à marge ondulée, pourvue d'une fine colonne d'étamines saillantes (5cm) et des pistils en pointe. La fleur comestible ne dure qu'une seule journée, chez certains hybride 2 jours.
Les fleurs sont magnifiques et énormes à leur taille maximale - jusqu'à 15 cm de diamètre. Chaque plant produit des fleurs d'une même couleur. Mais des centaines de sélections sont disponibles, avec des couleurs de fleurs de rouge à orange ou de jaune à blanche.

fruits : petites capsules déhiscentes composées de 5 valves contenant de nombreuses graines.


croissance : moyenne.
Sol: Un sol profond, modérément fertile, bien drainé, légèrement acide et est l'idéal pour les hibiscus chinois.

Entretien: Une taille régulière est nécessaire dans la plupart des cas afin d'en contrôler la forme et le port, et à supprimer les tiges indésirables.

Humidité: Un sol assez humide est le meilleur.

plantation : printemps sous nos climats ailleurs toutes saisons.
multiplication : par semis sous serre chaude, bouturage de tiges terminales aoûtées ou par marcottage.
emplacement : soleil, mi-ombre légère en période estivale, à l'abri des courants d'air froid et des vents violents pour protéger les fleurs et éviter la chute des boutons floraux.
zone : 9 - 12, résistance jusqu'à -5°C. Tolérance moyenne aux embruns.


Usage:

Utilisez l'hibiscus chinois comme une plante de fondation autour des maisons et des bâtiments dans les zones sans gel. C'est un spécimen d'arbuste spectaculaire. Mettez-en une paire de chaque côté de l'allée. L'hibiscus chinois est sous-utilisé dans sa forme standard (arbre). Pour un arbre aux floraisons spectaculaires, enlèvez les branches inférieures et laissez le croître naturellement! Dans les régions froides, l'hibiscus est une plante d'été merveilleuse qui peut être cultivée comme une annuelle ou à protéger en hiver.


Traits:

L'Hibiscus chinois produit de grandes fleurs, très voyantes presque toute l'année!

  


Emplacement

Asie du sud-est en zone tropicale, certains le donne pour originaire de la Chine où on ne le trouve plus a l'état sauvage.


Classification: Plantae - Magnoliophyta - Rosidae - Malvidae - Malvales - Malvalaceae - Hibiscus - H. Rosa-Sinensis

Fermer

Classification

Eres

Yucca Aloifolia.


Nom commun: Yucca à feuilles d'Aloes, Baïonette espagnole.


Description

Le Yucca à feuilles d'Aloes est un arbuste succulent à croissance lente qui a un tronc bien droit de 8 à 13 cm de diamètre, pouvant atteindre de 1.5 à 8 m de hauteur avant qu'il ne devienne trop lourd et ne se renverse. Lorsque cela se produit, la(es) pointe(s) se tourne(nt) vers le haut et continue(nt) sa(leurs) croissance(s). La pointe du tronc est armée de "baïonettes" pointues d'environ 0,6 m de long. Les jeunes feuilles s'éparpillent dans tous les sens en pointe de chaque ramification; les plus âgés sont recourbées vers le bas, les plus anciennes pendent et brunissent, accrochées autour de la partie inférieure de la pointe du tronc comme une jupe hawaïenne. Finalement en été ou en automne, la pointe du tronc développe un  épi long de 0,6 m de fleurs blanches et violacées , chaque fleur à 13 cm de diamètre. Après la floraison, le tronc cesse de croître, mais un ou plusieurs bourgeons latéraux vont bientôt se former, dont le plus élevé est une nouvelle pousse terminale. Tous les autres bourgeons deviennent des branches, mais celles-ci sont généralement peu nombreuses, ce qui donne malgré tout au Yucca un port aéré. Le Yucca à feuilles d'Aloes produit également de nouveaux bourgeons ou des ramifications, près de la base du tronc, formant ainsi un buisson.


Le Yucca à feuilles d'Aloes est similaire à Y. gloriosa (Poignards Espagnols) mais celui-ci peut être reconnu par son tronc plus ramifié, habituellement entrelacé qui crée une apparence générale de monticule, et par ses feuilles qui sont: bleu-vert au lieu de vert foncé; moins rigides, et qui tendent à plier vers le bas; car plus large.


plantation : printemps.
multiplication : semis, bouturage de fraction de tronc, division des rejets.
emplacement : soleil, mi-ombre si chaud.
Culture: Le Yucca à feuilles d'Aloes va s'épanouir en plein soleil avec un sol sablonneux, même sec.

Humidité: Tolérante à la sécheresse

Climat: les zones de rusticité de 8 à 11

entretien : taille des épis fanés.


Usage

Plantez-les dans un coin ensoleillé du paysage où ils auront tout l'espace pour culbuter et redémarrer de nouvelles ramifications. Placez le Yucca à feuilles d'Aloes dans un endroit, où les gens et les animaux ne se feront pas empalés en cas de culbute! Le Yucca à feuilles d'Aloes peut être le summum en matière de «plantes de sécurité» - il peut être planté sous les fenêtres et autres points d'accès où ses feuilles pointues empêcheront farouchement le passage de tous les intrus.


Traits

Le Yucca à feuilles d'Aloes retient l'attention avec ses pointes de fleurs blanches et son feuillage surprenant.


AVERTISSEMENT

On ne l'appelle pas "baïonnette espagnole" pour rien! Les pointes des feuilles sont pointues et tranchantes! Ne pas planter le Yucca à feuilles d'Aloes près les allées, les patios ou dans les endroits fréquentés par les enfants et les animaux domestiques. Cette plante peut infliger des blessures douloureuses par perforation même à travers des vêtements résistants!

Emplacement

L'Aloe Yucca est originaire des régions côtières, y compris les dunes de sable, des amas coquilliers et des rivages, depuis la Caroline du Nord (USA) jusqu'au Mexique et aussi des Antilles.


Classification: Plantae - Magnoliophyta - Monocotyledones évoluées - Liliideae - Asparagales - Asparagaceae - Agavaceae - Yucca - Y. Aloifolia

Fermer

Classification

Eres

Bougainvillae Spectabilis.


Nom commun: Bougainville remarquable, fleur de papier.


Description

Grande et tapageuse, forte et belle, cette grimpante ligneuse est un spectacle coloré, où elle est cultivée.


Les bougainvilliers sont pour la plupart des grimpantes à feuilles persistantes ou semi-persistantes qui abandonnent leurs feuilles pendant la brève période hivernale. Leurs ramifications ligneuses, tiges épineuses blindées montent à de grandes hauteurs et ont alors tendance à retomber sur les éléments adjacents. Cela nécessite une surveillance constante des jardiniers qui doivent enlever les tiges qui poussent de façon trop enthousiaste dès qu'elles apparaissent. Les feuilles en forme de coeur sont d'un vert-riche et ont de 8 à 13 cm de long. Il existe plusieurs espèces et hybrides,  B. glabra est l'idéal pour les plantations en conteneurs et a des feuilles lisses et des épines plus petites et de moins grand nombre que ses parents, les feuilles de B. spectablilis; une autre favorite des jardins ont des feuilles poilues par le dessous et est une énorme plante tentaculaire qui est parfaite pour les tonnelles ou drapée le long des clôtures où elle crée une barrière de sécurité en vertu de ses épines, notons encore la croissance dense de B.Twiggy.


Les fleurs de bougainvillées sont de petits tubes cireux blancs jaunes qui ne sont pas très impressionnants. Cependant, ils sont entourés par trois bractées ressemblant à du papier de 2.5 à 5 cm de long  et ce sont elles qui sont responsables de l'affichage coloré et de la célébrité du genre. B. glabra est une petite grimpante avec des tiges moins épineuses et qui fleuri abondamment de l'été à l'automne. La B. spectabilis peut rapidement atteindre 9 m, tandis que B. glabra reste limitée à 6 m. L'hybride B.buttiana (croisement entre B. glabra et B. peruviana) est la source de nombreuses souches. Ce sont des producteurs très vigoureux qui peuvent grimper à 12 m de haut et qui magnifient la vue de par leurs couleurs de l'été à l'automne.


Emplacement

Toutes les espèces de bougainvillées sont originaires d'Amérique du Sud. Pendant des siècles, les jardiniers des climats chauds ont rehaussés l'éclat de cette plante voyante.


Culture

Aime les sols bien drainés, riches et limoneux,  mais est tolére et s'adapte à de nombreux types de sols. Donnez-leur un engrais  léger trois fois par an. Les bougainvilliers sont tolérantes au sel pour peu qu'elles soient protégées par une ligne de dunes. Lorsqu'elle est cultivée en conteneurs, garder les racines bondées pour une meilleure floraison.

Lumière: Ensoleillement direct.

Humidité: arrosage normal. En cas d'arrêt de la floraison, laisser le sol s'assécher pour forcer plus de fleurs. Tolère de courtes périodes de sécheresse.

Climat: les zones de rusticité de 9 à 11.

Multiplication: par bouturage en été.


Usage
Utilisez les bougainvilliers pour décorer les clôtures et les arbres en exploitant les couleurs. Chaque structure de style méditerranéen devrait avoir au moins un bougainvilliers à l'entrée ou dans l'encadrement d'une fenêtre. Bougainvillea est une grimpante pour grands conteneurs afin de décorer les terrasses et les places chaudes. Il peut être utilisé pour former un arbuste.

Traits
Bougainvillea est célèbre pour ses arrangements floraux aux couleurs éclatantes et taux de croissance rapide. Il est également peu coûteux, couramment disponibles et faciles à entretenir. Disponible dans un éventail éblouissant de couleurs allant du violet au magenta et de l'écarlate au rouge brique. Regardez aussi les blancs, roses, oranges, et saumons.

Les Bougainvillées sont des plantes épineuses qui sont parfois utilisés comme plantes de sécurité. Dans les régions tropicales, leur croissance rapide est utilisée pour créer des obstacles colorés. En raison des épines acérées, susceptible de percer, perforer ou piquer la peau nue, ne pas les planter trop près des piscines et des terrains de jeux.

  


Emplacement:

Brésil, présents en Bolivie, Colombie, Pérou et Venezuela.


Classification: Plantae - Magnoliophyta - Noyau des Eucotyledones - Caryophyllales -  Nyctaginaceae - Bougainvillae - B. Spectabilis

Fermer

Classification

Eres

Citrus Limon.


Nom commun: Citronnier.


Citrus lemon est un arbuste de taille moyenne qui atteindra, en pleine terre entre 3 et 6 m de haut. En culture, il est souvent taillé, d’une part pour limiter son encombrement, d’autre part optimiser son branchage.

Ses feuilles sont persistantes, vert profond et luisantes, plus pâles sur leur revers. Elles ont une forme en fuseau, de 6 à 11 cm de long. Les feuilles sont alternes, dentelées et leur pétiole est parfois ailé. Les feuilles sont odorantes.

Les fleurs sont plutôt de petites tailles, à 5 pétales blancs. Légèrement cireuse d’aspect, elle dégage un parfum très agréable.

Leurs fruits, les citrons jaunes sont plus ou moins acides en fonction de la variété.

Les racines sont relativement superficielles et supportent mal la concurrence de plantes voisines.


Le citronnier n’est pas une plante d’appartement, il a besoin d’une exposition au soleil direct pendant la saison chaude ainsi qu’une baisse de température en hiver, entre 3 et 12°C, qui va favoriser la fructification.

Citrus lemon perd ses feuilles à partir de -2°C et ses rameaux gèlent à partir de -5°C. S’il supporte de faibles gelées, celles-ci ne doivent pas durer.

Dans les climats méditerranéens, le citronnier peut être planté en pleine terre. Ailleurs, il est préférable de le cultiver en pot de grande taille, sorti en plein soleil d’avril à octobre et hiverné en serre froide, ou véranda.


La Floraison s’étale sur de long mois. Mais pour presque toutes les variétés, la fructification la plus importante a lieu en hiver ; cependant des souches comme ‘Eureka’ fleurissent et fructifient presque en continue. Citrus x lemon ‘Eureka’ est la souche la plus répandue, et la mieux adaptée aux régions côtières.


Culture du citronnier

Citrus lemon préfère un mélange légèrement acide, riche et drainant. On plante donc son citronnier dans un mélange dit de terreau pour agrumes, ou on fait un mélange comprenant environ, 60 % de terreau, 30 % de terre de jardin, et 10 % de sable non calcaire.

Pendant la belle saison, le citronnier est mis à l’extérieur en plein soleil, avec un arrosage régulier et abondant, tout en laissant sécher le pot entre deux. Lorsque les feuilles se dressent vers le haut, il a soif, et lorsqu’ elles sont toutes pendantes, c’est signe qu’il a eu trop d’eau. En hiver les arrosages sont plus espacés.

C’est une plante gourmande qui demande de l’engrais riche en azote et potassium, une fois par mois, ainsi qu’un rempotage tous les 2 ou 3 ans.

Zone de rusticité: 9 à 10, climat doux chaud et sec.


Taille du citronnier

Pour étoffer la plante, chaque branche nouvelle est taillée au-dessus d’un nœud, à 20 cm environ.


Emplacement:

Cachemire, principalement au sud de l'himalaya.


Classification: Plantae - Magnoliophyta - Eudicotyledones supérieures - Malvidae - Sapindales -  Rutaceae - Citrus - C. Limon

Fermer

Classification

Eres

Washingtonia Robusta.


Nom commun: palmier du Mexique.


Description

Flamme de plus de 30,5 m, ce gratte-ciel du monde des palmiers offre une vue saisissante quand ils sont plantés à intervalles réguliers le long d'un boulevard ou lorsqu'ils sont blottis en groupe contre des immeubles de grande hauteur. Le tronc gris est entouré de cicatrices foliaires très proches les unes des autres, bien que généralement au moins une partie du tronc reste couvert de feuilles mortes qui pendent en chaume. Le tronc solitaire, d'environ 25 à 30,5 cm de diamètre, est gonflé au sol et devient mince à l'approche de la couronne de feuilles palmées, gracieusement retombantes. Elles sont d'un riches vert brillant et croîssent pour atteindre environ 1,5 m de long et de 1,2 m de largeur. Elles sont prises en charge sur  des tiges orangées de 0,9 m et bordées d'épines vicieuses en dents de scie.


Quand les feuilles meurent, elles retombent contre le tronc pour créer un effet de "jupe". Malheureusement, cette jupe hirsute de feuilles mortes et sèches est un risque d'incendie et fournit un abris aux rats et autres indésirables. De nombreuses municipalités exigent que les feuilles mortes soient enlevées, ce qui peut être un véritable calvaire quand elles pendent à 25 m de haut! En certains endroits, ce problème n'existe pas car les vents élevés occasionnels ont tendance à les éliminer naturellement. Dès que le Washingtonia atteint une certaine hauteur, il peut attirer la foudre.


Au début de l'été de grandes inflorescences ramifiées , beige-clair de 2-3 m de long s'étendent au-delà des feuilles en croissance. Celles-ci détiennent des grappes de petites fleurs blanchâtres qui arrivées à échéance donnent de petits fruits noirs.


Culture

Le Washingtonia préfère les sols modérément riche et bien drainé mais peut survivre sur des sols pauvres, même du sable.

Lumière: Il est au mieux dans des conditions ensoleillées mais le Washingtonia tolère un peu d'ombre.

Humidité: le Washingtonia est résistant à la sécheresse, mais semble mieux et croît plus vite lorsqu'il reçoit une humidité adéquate.

Climat: zones de rusticité de 9 à 11. Le Washingtonia est rustique jusqu'à environ -6,5 ° C mais le feuillage sera endommagée à cette température.

Multiplication: Propager par graines, qui vont germer dans les 2 mois.


Traits

Le Washingtonia a de nombreuses qualités, y compris sa résistance au sel et sa croissance rapide. Ce palmier est peu coûteux, facile à transplanter et facile à trouver. Il est disponible dans les pépinières, les centres de jardinage. Il devient l'un des palmiers préférés des paysagistes commerciaux.


Le Washingtonia Californie ( Washingtonia filifera de ) est très similaire mais a un tronc plus trapu et plus massif et est peut être un peu plus tolérant au froid.


Emplacement:

Ce palmier est originaire des vallées de montagnes désertiques et des canyons de Sonora et de Baja au Mexique.


Classification: Plantae - Magnoliophyta - Monocotyledones évoluées - Commelinidae - Arecales -  Arecaceae - Washingtonia - W. Robusta

Fermer

Classification

Eres

Strelitzia Nicolai.


Nom commun: arbre de paradis.


Description

Imaginez une couronne de feuilles de bananier comme tronc d'arbre et un sommet de palmiers, combiner cela avec d'énormes fleurs, uniques de belles , et vous obtenez l'oiseau exotique nommé "arbre de paradis". Proche cousin de la fleur dite "oiseau de paradis"( Strelitzia regina ), cette plante est beaucoup plus grande formant d'énormes touffes de tiges de 6 m (à comparer  au 1,5 mde hauteur, de Regina).


Les 6 à 8 feuilles, d'un gris-vert sont disposées en spirale au sommet des troncs. Les plantes constituent des amas de plusieurs troncs de taille variable qui peuvent se développer sur 45 cm de largeur dans des conditions optimales. L'inflorescence (les structures de la fleurs paradisiaques) est composée d'une bractée bleu foncé, de sépales blancs et bleu-violet. L'ensemble de la fleur "l'oiseau" peut être aussi grande que 18 cm en hauteur par 45 cm en longueur et est généralement tenue juste au-dessus du point où la spirale de feuille émerge du tronc. Les fleurs doneront des capsules de graines triangulaires.


Emplacement

Tous les membres de la famille Strelitziaceae sont originaires d'Afrique du Sud sub-tropical. La fleur de l'arbre de paradis est devenu très populaire à la fois comme sujet dans les paysages extérieurs que comme motif dans les aménagements intérieurs. La plante doit être abritée des vents, qui vont la déchiquer, la reant miteuse.


Culture

Le "grand oiseau" aime les sols enrichis à l'humidité rémanente . Il est réactif à l'engrais; le nourrir une fois par mois pendant la saison de croissance chaude stimule une croissance rapide. Lorsque les plantes atteignent une taille désirée, vous pouvez arrêter l'engrais pour ralentir sa croissance.

Lumière: Plein soleil à mi-ombre. Les observations indiquent que les spécimens plus beaux sont ceux qui reçoivent un peu d'ombre pendant la chaleur du jour.

Humidité: l'eau après séchage. N'aime pas les conditions saturées.

Climat: zones de rusticité de 9 à 11. Cette plante est plus rustique que S. regina - elle peut gérer de brèves périodes de gel sans dommage. Des dégâts sur les feuilles se produisent à des températures inférieures à -1,5°C.

Multiplication: division de touffes est le moyen le plus facile ainsi que de rejets. Aussi à partir de graines mais il faut noter que les plantes ont besoin de nombreuses années de croissance avant qu'elles ne commencent à fleurir.


Usage

Le Stelitzia Nicolai est une plante aux accents spectaculaires. Utilisez les par paires comme des sentinelles gardant les entrées et les passerelles.


Traits

C'est une plante facile à cultiver, non-salissante, à faible maintenance qui est un premier choix aux abords de piscine et du patio. Les plantes sont peu coûteuses, disponibles dans une large gamme de tailles, se développent assez rapidement et sont donc un excellent choix pour les nouveaux paysages dans les régions chaudes.


Emplacement:

Originaire d'Afrique du sud sub-tropicale.


Classification: Plantae - Magnoliophyta - Monocotyledones évoluées - Commelinidae - Zingiberales -  Strelitziaceae - Strelitzia - S. Nicolai

Fermer

Classification

Eres

Nerium Oleander.


Nom commun: Laurier rose.


Description

Cet arbuste à feuillage persistant à croissance rapide peut atteindre jusqu'à 6 m de hauteur, mais est généralement considéré garni à une hauteur comprise entre 1,8m et 3,1 m. Il forme un monticule arrondi d'environ 3,1 m de largeur. C'est une plante polyvalente difficile avec des fleurs d'été voyantes en blanc, rouge, rose, saumon et jaune clair. Coriaces et lancéolées, les feuilles font environ 10 à 25 cm de long selon la variété et sont d'un vert brillant. Les lauriers roses ont tendance à devenir filiformes et les plants trop grands doivent être retaillés pour garder une belle allure. Une variété populaire est le  «Petit Saumon"qui est une plante naine et qui pousse à seulement à 1,2 m.


Il existe plusieurs variétés à fleurs blanches dont "Sœur Agnès" en est le favori. C'est une grande plante avec des feuilles d'un vert profond. Les cultiver dans les orées d'arbustes et à mi-ombre au bord des zones boisées avantagerons leurs fleurs blanches.


Culture

Lumière: soleil brillant, un peu d'ombre est acceptable.

Humidité: Polyvalent, peut survivre sols secs ou humides. Croissance la plus rapide se produit lorsqu'on lui fourni de l'eau en période de sécheresse.

Climat: zones de rusticité de 8 à 10. Facile à cultiver dans les climats chauds et secs. Il survivra à des températures de -9,4 à -6.7ºC, mais le feuillage sera endommagé. Certaines variétés sont plus résistantes que d'autres.

Propagation: en été par semi-bouture enracinée. Aussi par graines, mais certaines souches ne seront pas conforme au modèle.

Ravageurs: Les pucerons peuvent être un problème (plus probable dans les climats humides).


Usage

Utilisez les en écrans, haies libres aux accents colorés, en plantation de plage, et dans les paysages urbains. L'Oleander est adapté pour les conteneurs et est un excellent choix pour mettre de la couleur dans les serres et vérandas.


Traits

Le laurier-rose est un arbuste robuste et durable qui est peu coûteux et facile à cultiver dans la plupart des situations. Abondantes, de belles fleurs sont produites dans de nombreuses couleurs et certaines variétés sont délicieusement parfumées. Les nouveaux propriétaires apprécient la croissance rapide du laurier-rose et la capacité de rendre vert une parcelle nue.


AVERTISSEMENT

L'Oleander est toxique - ne pas ingérer. Le contact avec la peau peut provoquer une réaction. Évitez la fumée lors de la combustion des boutures. Ne pas utiliser dans les terrains de jeux ou autres endroits fréquentés par les jeunes enfants ou des animaux domestiques.


Emplacement:

originaire d'Afrique du Nord, de l'est du bassin méditerranéen et de l'Asie sud-est.


Classification: Plantae - Magnoliophyta - Edicotyledones supérieures - Asteridae - Lamiidae - Gentianales -  Apocynaceae - Nerium - N. Oleander

Fermer

Classification

Eres

Convolvulus Cneorum.


Nom commun: Liseron de Turquie.


Simplicité et beauté

Le liseron de Turquie (Convolvulus cneorum) est une plante vivace qui fait partie de la vaste famille des Convolvulacées. Cet arbuste buissonnant au port compact est bien adapté au climat méditerranéen dont il est originaire. Les petites feuilles de 4 à 6 cm de longueur sont couvertes d'une soie argentée du plus bel effet.

Dès le mois de mars, des boutons roses donneront naissance à des fleurs blanches à la forme caractéristique d'un entonnoir évasé. Le cœur bien jaune se détache au centre de la fleur créant un contraste intéressant parfait en bordure de massif ou dans les rocailles où il se plaira tout particulièrement.

Il sera mis en valeur par la compagnie de sédums, d'immortelles ou de santolines qui requièrent les même conditions de culture.


Conseil de culture

Originaire du bassin méditerranéen, Convolvulus cneorum, ne pourra être planté en pleine terre que dans les régions où le gel ne sévit pas trop fort. Cette plante a besoin du plein soleil pour que ses jolies fleurs se déploient complètement.

Plantez le liseron de Turquie au printemps lorsque tout risque de gel est écarté dans une terre très drainée car l'excès d'humidité lui serait fatal. Un sol rocailleux, calcaire ou sablonneux lui conviendra parfaitement même s'il est pauvre.

Une fois la plante est bien installée, les arrosages devront être légers même en période de croissance. Un arrosage par semaine s'il ne pleut pas, sera suffisant et il est impératif de bien laisser sécher la terre entre deux interventions. En hiver : inutile d'arroser.

Dans les régions moins clémentes, cultivez le liseron de Turquie en pot ou en corbeilles suspendues. Là encore le substrat devra être très léger, composé pour moitié de terre de jardin et de sable à granulométrie moyenne. Placez le pot à la pleine lumière et arrosez une à deux fois par semaine en été. En hiver, n'arrosez que pour maintenir la plante en vie.

Les apports d'engrais sont inutiles, mieux vaudra rempoter la plante chaque année.

Climat: Zones de rusticité 8/9 à 11. Tolère aisément des températures jusqu'à -10/-12°C. Exellente résistance aux embruns et à la sécheresse.


Multiplication

La bouture de tige herbacée se pratique de mai à juillet. Il suffit de prélever une extrémité de tige et de la planter dans un mélange très léger maintenu légèrement humide le temps que les racines apparaissent. Cultivez ensuite la plante en godet individuel jusqu'à sa future introduction au jardin le printemps suivant.

Le semis est une autre méthode de multiplication, il se pratique en place au mois de mai en poquet de quelques graines qu'il faudra ensuite éclaircir pour ne garder que le plant le plus vigoureux.


Emplacement:

Bassin méditerranéen.


Classification: Plantae - Magnoliophyta - Edicotyledones supérieures - Asteridae - Lamiidae - Solanales -  Convolvulaceae - Convolvulus - C. Cneorum

Fermer

Classification

Eres

Pelargonium Zonale.


Nom commun: Pélargonium Zonal


Le Géranium Zonal est également appelé "Pélargonium Zonal". Il porte le nom de géranium à tort. En effet une "tradition" veut que tous les pélargoniums soient appelés couramment géraniums.

En fait, botaniquement parlant il existe une véritable distinction. Les pélargoniums qui sont d'origine subtropicale ne supportent pas les gelées ; doivent être hivernés à l'abri ou plus généralement cultivés comme des plantes annuelles. Par contre les géraniums, qui portent le nom latin de géranium, sont beaucoup plus rustiques, généralement vivaces et peuvent rester en place plusieurs années.

C'est un géranium dit "droit" par opposition au géranium lierre sui est dit "retombant". Son port dressé et buissonnant agrémente agréablement les balconnières en mélange avec des pélargoniums lierres.


De culture facile c'est un classique des jardins et des balcons toujours aussi appréciable avec sa longue et abondante floraison colorée. Installé sur le rebord de la fenêtre ou sur la terrasse le géranium zonal éloigne les moustiques qui détestent son odeur.


Type de végétation : Vivace à fleurs généralement cultivée comme une annuelle.

Climat: Zone de rusticité de 9 à 11. Non rustique, il ne supporte pas des températures inférieures à 2°C.

Type de feuillage : Feuilles caduques, vertes arrondies, lobées et légèrement vernissées.

Mode de multiplication : Semis, bouturage.

Destination : Massif, bordure, rocaille, balconnière, jardinière, pot.

Qualité du sol : Humifère, léger, drainé. Un bon drainage est important pour éviter la pourriture. En pot, utiliser un terreau spécial géranium ou un mélange de terreau et de sable.

Amendement et Fertilisation : Effectuer des apports d'engrais, tous les dix jours, du mois de mars au mois de septembre. Préférer un engrais liquide spécial géranium car il est riche en potasse et en phosphate.

Exposition : Ensoleillée, chaude et abritée des vents.

Hauteur : 40 à 60 cm.

Espacement : 40 cm.

Profondeur de plantation : 1 cm de recouvrement du semis avec de la terre affinée.

Culture et Entretien : Le plus fréquemment la multiplication s'effectue par bouturages. Ils se réalisent avec des tiges herbacées, du mois d'août au mois de septembre ou avec des tiges semi-ligneuses en août ou septembre. Mettre les boutures sous abri en vérifiant que la température ne descende pas en-dessous de 18°C. Les semis s'effectuent au chaud du mois de janvier au mois de mars avec un repiquage en godet lorsque les plantules ont trois feuilles. Les repiquages des godets ou la mise en place des plants du commerce se font au mois de mai lorsque les risques de gelées sont passés. Les graines peuvent être récupérées pour les futurs semis. Elles conservent leurs facultés germinatives pendant 1 an. Couper régulièrement les fleurs fanées pour favoriser la floraison. Les feuilles fanées seront également enlevées. Les arrosages doivent être fréquents et réguliers. Pour les plantes en pots la terre doit à peine s'assécher en surface entre deux arrosages.

En pinçant les tiges on obtient une meilleure ramification.


Les géraniums sont gélifs, il faut donc les rentrer à l'abri avant les premières gelées, à la fin de l'automne. Pour cela, les rabattre, à environ 15 cm, et entreposer les pots dans un endroit sombre, aéré et protégé du gel.


Période de floraison : Petites fleurs simples, doubles  ou semi-doubles regroupées en fausses ombelles du mois de mai jusqu'aux gelées.

Couleur : Blanc, rose, mauve, orange, rouge.

Parasites : Aleurode, brun du pélargonium, noctuelle, otiorhynque, puceron.

Maladies : Pourriture grise, rouille, sclérotiniose.

Voisinage propice - Plantes compagnes : C'est un excellent compagnon pour les autres annuelles ou vivaces.

Voisinage néfaste - Plantes incompatibles : Il n'y a pas d'incompatibilité avérée.


Emplacement:

Afrique du sud, région du Cap.


Classification: Plantae - Magnoliophyta - Edicotyledones supérieures - Rosidae - Malvidae - Geraniales -  Geraniaceae - Pelargonium - P. Zonale

Fermer

Classification

Eres

Aeonium Arboretum.


Nom commun:


L'aéonium en arbre est une plante grasse très ornementale que l'on peut se procurer facilement en jardineries. Il se décline en de nombreuses variétés de tailles, de formes et de couleurs variées ce qui permet de constituer une petite collection.


Le genre Aeonium regroupe une trentaine d'espèces et quelques cultivars de plantes succulentes dont la plupart trouvent leurs origines du côté des îles Canaries. Naturalisée sur tout le pourtour méditerranéen où elle peut former d'imposantes touffes, cette vivace persistante peut prendre des formes diverses selon les variétés. L'Aeonium arboretum est un sous arbrisseau portant des tiges ramifiées dont l'extrémité est ornée de rosettes de feuilles mesurant jusqu'à de 20 cm de diamètre. Dans sa région d'origine, les aéoniums peuvent atteindre 2 mètres de hauteur pour un étalement équivalent. La couleur des feuilles se décline du vert franc (espèce type) au noir ( 'swartkop') en passant par des variantes panachées de jaune ou de rose ('albovariegatum' ou 'sunburst').


Les fleurs jaunes étoilées sont portées en panicules fort attractives de formes pyramidales. La floraison commence généralement au cœur de l'hiver dans les régions où le climat est doux, éclairant massifs et potées d'une couleur éclatante toujours bienvenue. Dans les autres régions il faudra attendre le printemps pour voir fleurir les aéoniums.

Une culture sans souci

Les aéoniums sont des plantes grasses très résistantes si les conditions leur sont favorables. Cerise sur le gâteau : elles ne requièrent quasiment aucun entretien et tolèrent parfaitement les oublis d'arrosage !

Dans les régions clémentes, installez les aéoniums en pleine terre dans un sol très drainé pour assurer une bonne évacuation de l'eau. Une exposition au plein soleil ne leur fait pas peur, bien que dans l'extrême Sud, il sera préférable de les installer à la mi-ombre au risque de voir les rosettes se replier sur elle-même en été. Dans des conditions de culture optimales, ces plantes vivront de nombreuses années, formant au fil du temps d'imposantes touffes dont la floraison en fin d'hiver vous réjouira chaque année.

De la fin du printemps au début de l'automne arrosez vos aéoniums une à deux fois par semaine par temps sec et chaud. En hiver laissez faire la nature !

Cultivées en intérieur dans les régions où le gel sévit, elles se plairont sous une lumière vive. De croissance rapide, installez vos plantes dans des pots adaptés pour ne pas devoir rempoter trop souvent. Le mélange devra être bien drainé, d'une part à l'aide d'un lit de graviers ou de billes d'argile au fond du pot, et d'autre part, grâce à un ajout de sable de rivière au terreau.

Du printemps à l'été, arrosez régulièrement et copieusement en prenant soin de laisser le mélange sécher entre deux arrosages et de ne jamais laisser d'eau dans les coupelles. Dès l'automne, mieux vaut arroser très parcimonieusement et attendre que le mélange sèche intégralement entre deux arrosages. Dans une pièce non chauffée, il sera inutile de les arroser, à moins que le feuillage ne flétrissent légèrement, signe de manque d'eau.

Dès que la température le permet et que les gelées ne sont plus à craindre, sortez vos plantes en les accoutumant progressivement aux rayons directs du soleil. Elle pourront ainsi passer toute la belle saison à l'extérieur. Dès l'automne, rentrez-les à l'abri.

La multiplication de cette plante est un jeu d'enfant : il suffit de détacher une rosette avec un bout de tige et de la planter dans un substrat léger au printemps. Bien vite vous constaterez des signes de reprise !


Zones de rusticité de 9 à 11.


Emplacement:

Maroc, îles Canaries.


Classification: Plantae - Magnoliophyta - Dicotyledones évoluées - Noyau des Eucotyledones - Saxifragales -  Crassulaceae - Aeonium - A. Arboretum

Fermer

Classification

Eres

Famille: Plumbaginacées

Plumbago vient du latin 'plumbum'car une variété était réputée guérir les empoisonnements par le plomb (saturnisme).


Nom commun: Dentelaire du Cap.

Elle s'appelle "dentelaire" car elle soigne les maux dentaires.


Autres propriétés: Elle est toujours utilisée pour soigner la dysenterie, les maladies de peau ou bien encore les rhumatismes.


Description:
Le Plumbago est une plante sarmenteuse, persistante et particulièrement vigoureuse, formant un monticule arrondi de 0.9 à 3 m de haut. Le plumbago est plus une plante sarmenteuse que grimpante. Il n'a aucun moyen de s'accrocher sur un support par lui-même. On palisse donc les tiges si on veut cultiver cette plante en grimpante.

Le Plumbago peut être taillé et croître comme une vigne en la palissant  sur des supports, ou taillé en arbuste massif, plus compact, ou encore en le laissant s'étendre en de longues branches gracieusement arquées. Les feuilles oblongues de 2 à 5 cm sont d'une couleur verte jaunâtre,  lumineuse et fraîche. Les fleurs bleues ciel, de 1 cm de large sur 2,5 cm de longs, apparaissent sur le bois neuf : de nombreux bouquets d’un bleu lumineux s’épanouissent jusqu’à l’automne. De forme simple, les fleurs montrent 5 pétales d’abord soudés en un long tube qui se séparent en corolle aplatie. Le calice de la fleur est collant, dans la brousse les petits fruits se détachent facilement et se collent sur la fourrure des animaux. Les fruits s’ouvrent alors et les fines graines du Plumbago sont disséminées sur le passage des animaux : c’est l’exozoochorie. Les fleurs sont portées en grappes terminales arrondies par 6 pour un diamètre de 15 cm.


Emplacement:
Plumbago auriculata est originaire d'Afrique du Sud, et est un ornement populaire des jardins subtropicaux aux hivers chauds à travers le monde.


Culture:
Le Plumbago se plait mieux dans des sols légers et sablonneux muni d'un bon drainage. Ne pas ajouter de la chaux dans le sol; le Plumbago aime un pH légèrement acide. Le feuillage peut jaunir en raison d'une carence en manganèse, mais l'application de sulfate de manganèse résout le problème. Le Plumbago doit être taillé fortement afin de le garder propre et d'en faire une massue touffue maximisant ainsi le nombre de fleurs. Il produit ses fleurs tout le long de la saison, de sorte que vous pouvez tailler le Plumbago en fin d'hiver même si vous coupez des bourgeons floraux.
Lumière: Plein soleil. La floraison sera réduite partiellement à l'ombre.
Humidité: Une fois établi, le Plumbago survit avec peu d'arrosage, et est considéré comme modérément tolérant à la sécheresse.
Climat: les zones USDA 8B-11. La dentelaire du Cap est un peu rustique, mais une culture extérieure toute l’année est possible dans les régions aux hivers doux comme sous le climat méditerranéen. Les tiges aériennes du Plumbago capensis gèlent à partir de -5°C, cependant elle repart vigoureusement du pied au printemps. Le pied en lui-même meurt à -8°C.
Multiplication: Propager le Plumbago à partir de bouture de tige en été, à l'étouffée. Il peut également être cultivées à partir de graines semées au chaud en mars.

Floraison: Le Plumbago fleurit toute l'année, excepté les mois les plus froids de l'hiver. Les fleurs de Plumbago fleurissent plus au printemps, en été et en automne dans différentes nuances de bleu (acheter des plantes en fleur pour obtenir la teinte que vous voulez).

Croissance et problèmes: Le Plumbago à une croissance très rapide, et à très peu de problèmes, si ce n'est les pucerons (eau légèrement savonneuse).


Usage:
Utilisez le Plumbago en limite de propriété, pour les plantations de fondation, et pour des massifs de couleur. Beaucoup de jardiniers utilisent le Plumbago comme une plante d'arrière-plan ou auxiliairement; sous et devant d'autres arbustes pour en renforcer l'aspect. Le Plumbago peut être taillé en haie, ou utilisé en complément dans des haies existantes. Sa particularité de rampante en fait une plante très appropriée pour couvrir le sol et les haies par son abondante floraison. Le Plumbago est également utilisé en pot près des porches ou un patios, car en la palissant  elle forme des fontaines débordantes de jolies fleurs bleues.


Particularités:
Elle est une des favorites des papillons.

  


Emplacement:

Afrique Australe.


Classification: Plantae - Angiospermes - Dicotylédones vraies - Noyau des Dicotylédones vraies - Caryophillales - Plumbaginaceae

Fermer

Classification

Eres

Tradescantia pallida.


Nom commun: Misère pourpre (français) ou cœur pourpre (anglais).


Description:
La misère pourpre est une plante succulentes de sol, tentaculaire avec des longues tiges articulées et des feuilles pointues. Les feuilles ont environ 2.5 cm de large et 7.5 à 12.5 cm de long. Les tiges et les surfaces supérieures des feuilles sont d'un violet royal  profond qui deviennent d'un  bronze turquoise et poussiéreux quand le feuillage vieillit. Le dessous des feuilles sont d'un violet encore plus vif qui ombrage de rose les pétioles encerclant la tige. Les fleurs d'un rose pâle d'orchidée de 1,5 à 2 cm ont trois pétales émergeant de la bractées doubles et courbées de l'extrémité des tiges. Les fleurs de la misère pourpre sont permanentes par temps chaud, mais les fleurs ne s'ouvrent que le matin.


Origine:
La forme sauvage de Tradescantia pallida pousse dans l'est du Mexique depuis le Tamaulipas jusqu'au Yucatan.


Culture:
Les sols riches et sablonneux semblent convenir le mieux, mais la misère pourpre se comporte également bien sur des sols rocailleux.
Lumière: La misère pourpre pousse plus vigoureusement et a une couleur la plus riche en plein soleil, mais elle tolère un peu d'ombre.
Humidité: C'est est une bonne plante de milieu désertique. Bien que la misère pourpre préfère une humidité abondante, elle s'acclimate parfaitement dans des sols secs et survit à une longue période sans pluie. Elle accepte également un arrosage excessif occasionnel.
Climat: les zones USDA 8 - 11. La misère pourpre peut tolérer un peu de gel, mais elle appréciera d'être couverte les nuits froides en hiver. Elle pourra repartir de ses racines après un gel modéré.
Multiplication: Comme d'autres Tradescantias, cette espèce se multipliera facilement par boutures si les nœuds de la tige sont fermement enterrées dans un sol sablonneux. Elle est très facile à transplanter.


Usage:
La misère pourpre est une excellente plante de sol, de rocailles et pour certains effets tropicaux. Elle sert également d'un bon couvre-sol pour les zones sèches difficiles que sont les avant-toits et les auvents. Elle se combine à merveille avec le jaune-vert des asperges à texture fine et demande peu d'entretien en balconnières ou en plantation.


Particularités:
Il ya beaucoup de plantes annoncées comme ayant feuillage pourpre, mais la misère pourpre est vraiment violette-pourpre! Le légendaire architecte paysagiste brésilien, Burle Marx, l'emploie en masse dans de somptueux et flamboyants  jardins tropicaux.

  


Classification: Plantae - Tracheobionta - magnioliophyta - Liliopsida - Commelinidae - Commelinales - Commelinaceae - Tradescantia - T. Pallida

Fermer

Classification

Eres


Emplacement:

Est du Mexique, depuis le Tamaulipas jusqu'au Yucatan.

> 600 Ma

> 600 Ma

< 600 Ma

< 600 Ma

Retour